• 28/12/2008 : soudure du silencieux et travail sur le bras oscillant

    Bon j'attaque le silencieux avec de la baguette de 1.6mm et l'intensité au minimum, mais la tôle est tellement fine que ça perce! L'objectif est d'abord de consolider les 2 parties, pour boucher les trous on verra avec de la fibre ultérieurement. Je découpe donc des carrés de tôle de 2mm d'épaisseur pour faire raccord entre les 2 parties en soudant là où c'est le plus épais : sur les soudures d'origine. Après de nombreuses baguettes (je suis repassé en 2mm) et du meulage, j'arrive à un résultat correct. L'esthétique n'est pas là mais je pense que ça tiendra! On verra demain pour acheter de la fibre.

    Pour le bras oscillant, je crains le pire, vu le mal que j'ai eu à retirer l'axe hier. Il faudrait que j'arrive à extraire l'axe creux qui fait pivot sur les bagues. Mais là, rien à y faire. Je commence avec une tige filetée de 8mm avec écrou/contre écrou : il bouge de 4-5mm puis plus rien! J'essaie le dégrippant, de taper, de chauffer... mais rien n'y fait impossible de le sortir. Bon je remonte comme ça et on verra après si je peux trouver quelqu'un pour me le sortir à la presse.

    J'attaque les grilles de protection au papier de verre car le bleu ne me plaît pas de trop. Un petit coup de dégraissant et je peins ça en gris métallisé!